Vents dominants par Julia Wauters et Glen Chapron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vents dominants par Julia Wauters et Glen Chapron

Message  stefan le Lun 9 Nov - 16:16



Après la petite déception de Daphné et Iris et le petit goût de pas assez du très bon mais très court Once Upon A Ride, j'attendais beaucoup de Vents dominants, de Julia Wauters au scénario et Glen Chapron au dessin. Je n'ai pas été déçu. Remarquez, j'étais plutôt confiant, j'en avais eu un petit mais très agréable avant goût dans un Ecarquillettes où ils avaient commencé à le prépublier... avant de le retravailler et de le redessiner entièrement pour une publication chez Sarbacane. Vents dominants, nous fait vivre quelques jours de vacances en bord de mer. On y suit François, qui avec sa femme et ses deux enfants, retrouve son frère, sa belle soeur, son neveux et ses parents dans la maison de ces derniers. François est plutôt un bon gars, un homme droit et un père attentionné. Mais sous une surface paisible les petites tensions et frustrations refoulées et accumulées de sa vie le titillent jusque dans ses rêves. Dans ce contexte familiale estival pourtant agréable et détendu, elles sont étrangement exacerbées, elles ont finit par le transformer en une petite boule de colère prête à exploser à tout moment. Le scénario de cette histoire est remarquable de par sa justesse et son intelligence. Les personnages, enfants comme parents et grands parents, sonnent admirablement vrais tout du long et les auteurs se gardent bien de les juger. Mais en glissant dans le récit en filigrane des allusions aux éventualités tragiques que la vie peut réserver, ils nous permettent de relativiser et de dédramatiser ces petites querelles familiales et de garder à l'ensemble un ton relativement léger et très agréable. Cette prise de conscience, le lecteur la réalisera en même temps que le héros de l'histoire, ce qui permettra même de finir sur une belle et tout à fait pertinente note d'espoir. Le récit exploite aussi beaucoup les silences et les non dits qui sont souvent paradoxalement des preuves d'amour. Il faut noter ici que la scénariste a su à merveille exploiter le talent de son dessinateur qui dans quelques sublimes cases muettes arrive à parfaitement exprimer, une grande complicité fraternelle, un froid glaçant, ou une chaleur retrouvée. Alors certains lecteurs regretteront peut être l'absence d'enjeux dramatique fort. Je suis moi même assez curieux de voir comment ces deux là développeraient une histoire où se croiseraient des destins plus exceptionnels, des tensions plus vives et des événements plus imprévisibles. Il ne faut cependant pas négliger tout le talent ici développé pour peindre cette tranche de vie avec autant de justesse et pour y mettre autant de richesse et de profondeur dans les thèmes abordés: éducation, ambition, réussite, mort, jalousie, aventure, amours, vie de couple, enfance, vieillesse, espoirs... et le tout en restant toujours accessible, léger, agréable et fluide. J'irais même jusqu'à dire que ce livre est une belle preuve que la bande dessinée est un support admirable, qui n'a aucun complexe à avoir vis à vis de la littérature ou du cinéma, lorsqu'il s'agit de parler de l'humain de façon belle et profonde.
Et surtout n'hésitez pas à passer régulièrement admirer toutes les jolies cordes que ces deux là tissent à leurs arcs sur leurs blogs http://demaindernierdelai.over-blog.com/ et http://commelesgrands.over-blog.com.




_________________
"Une centrale nucléaire c'est comme une femme, il suffit de bien lire le manuel et d'appuyer sur le bon bouton." Homer J. Simpson
avatar
stefan
Maître Yoda

Nombre de messages : 7971
Age : 39
Localisation :
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vents dominants par Julia Wauters et Glen Chapron

Message  germain le Lun 9 Nov - 16:39

Glen a le dessin dans la peau, dans le sang... bref où vous voulez, mais il est habité on ne peut le nier !

germain

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 25/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vents dominants par Julia Wauters et Glen Chapron

Message  stefan le Lun 9 Nov - 17:23

c'est aussi ma théorie.

_________________
"Une centrale nucléaire c'est comme une femme, il suffit de bien lire le manuel et d'appuyer sur le bon bouton." Homer J. Simpson
avatar
stefan
Maître Yoda

Nombre de messages : 7971
Age : 39
Localisation :
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vents dominants par Julia Wauters et Glen Chapron

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum